Comment rédiger et créer mon business plan

Comment rédiger et créer mon business plan

La marche à suivre pour créer mon business plan : il y a des règles simples à suivre

Le préalable au lancement d’une entreprise est le business plan. Il permet de structurer les idées et d’observer l’évolution du projet. Il a aussi pour fonction de convaincre les partenaires éventuels. Ce document fait l’objet d’un certain formalisme. Il existe en effet quelques règles à suivre pour construire un document conforme, complet et convaincant.

La force de persuasion d’un business plan : la grande force de ce document

Il est conseillé de se mettre dans la peau des lecteurs pour bien rédiger un business plan. Les lecteurs sont des investisseurs, banques ou associés qui doivent pouvoir identifier facilement ce que va leur rapporter l’investissement. Ce document permet donc de promouvoir le projet avec une argumentation organisée. C’est donc un authentique outil d’évaluation qui présente la faisabilité et la viabilité du projet. A la clé, il y a la souscription de prêts bancaires, l’accord d’investisseurs ou de mécènes. La rédaction doit donc être à la fois cohérente et pertinente. Parmi les éléments présents dans le document, il doit y avoir la rentabilité à court terme. Le positionnement et la communication sont également décrits et justifiés par une étude de marché solide. Les prévisions se font donc à 3 ans, mais des éléments évolutifs à 5 et 10 ans doivent aussi être inclus. Un scénario dégradé ou pessimiste n’est pas forcément négatif, il montre simplement le côté réaliste de l’entrepreneur et sa capacité à anticiper les risques liés à un lancement.

Le business plan s’articule autour de plusieurs points : les étapes à suivre pour une rédaction efficace

5 thématiques entourent un bon business plan qui doit présenter le projet de manière claire et précise. Cette présentation s’appuie sur une étude de marché solide. Les produits et services proposés doivent évidemment figurer dans le document. De même, il faut expliquer la stratégie adoptée et l’illustrer avec des données chiffrées pour justifier la viabilité du tout. En organisant ses idées dans un tel document, il est aussi plus facile d’identifier les points faibles. C’est pourquoi, il est tout aussi indispensable aux entrepreneurs qui n’ont pas besoin d’investisseurs. Le document sert de ligne directrice pour la société, il faut évidemment le garder et le faire évoluer au fur et à mesure du développement de l’entreprise. Les CCI, CMA et autres associations d’entrepreneurs sont là pour vous assister dans la rédaction. Un expert-comptable peut aussi intervenir pour la partie chiffrée. Les prévisions seront ainsi basées sur des hypothèses clairement formalisées. En outre, le chiffre d’affaires doit également figurer dans le document et s’appuyer sur les données chiffrées associées à l’étude de marché. On retrouve ainsi les prévisions en termes de volume de production et de vente (cible) et le prix de vente. Plus généralement, le business plan doit donner envie d’être lu en étant réaliste. Cela signifie qu’il est documenté et ne cache pas les difficultés qui apparaitront. Grâce à une présentation professionnelle et une orthographe impeccable, les lecteurs tomberont sous le charme et parcourront le document dans son ensemble. Pour rédiger et créer mon business plan sans oublier le moindre détail, on peut demander conseil à des spécialistes.