Faire un test de paternité en France

Faire un test de paternité en France

Les conseils pour faire un test de paternité : la priorité reste la précision et la fiabilité des résultats

Pour connaitre la vérité sur une filiation présumée, il suffit de faire un test ADN. Des raisons variées peuvent amener vers cette procédure. Elle permet de se rassurer suite à une fécondation in vitro ou sur des manipulations douteuses en maternité. Quoi qu’il en soit, le déroulement est toujours le même et la méthode a fait ses preuves.

Des résultats fiables et irréfutables : les laboratoires mettent leur réputation en jeu

Étudier des prélèvements ADN fait partie d’un procédé scientifique pour effectuer un test de paternité. Le but est de comparer deux profils ADN et de déterminer s’il existe entre eux une filiation. Le patrimoine héréditaire est défini par le laboratoire qui se base sur 23 marqueurs. Dans les faits, 22 de ces marqueurs sont comparés, le dernier sert à confirmer le sexe de l’individu. Afin d’affiner leurs résultats et atteindre une fiabilité à 99,9999% dans le cas d’une confirmation de filiation, les laboratoires procèdent à une double analyse. Quand la filiation est infirmée, le résultat est fiable à 100%. Les conclusions d’un tel test sont donc irréfutables et prouvent de manière certaine l’existence ou non d’une relation biologique entre un père et son enfant présumé.

Recevoir un kit ADN et procéder à l’extraction ADN : on peut maintenant le faire simplement de chez soi

Il est très facile de faire un test de paternité, seules quelques étapes sont à remplir. On commence par passer commande sur internet afin de se faire livrer 48 heures plus tard à domicile. Quand le colis est livré, on l’ouvre pour lire les instructions fournies et savoir comment faire le prélèvement. La plupart du temps, l’échantillon ADN se fait avec la salive mais il existe d’autres méthodes. S’il est difficile d’obtenir un échantillon de salive, on peut se rabattre sur un coton tige pour récupérer de la cire d’oreille. Une tache de sang, une dent arrachée ou des mégots de cigarettes font aussi l’affaire. Dans tous les cas, cela ne prend pas beaucoup de temps et ne fait jamais mal. Quand le prélèvement est fait, il faut l’envoyer au laboratoire grâce à l’enveloppe fournie. Le laboratoire, dès réception, extrait et analyse les échantillons pour pouvoir comparer les profils ADN du père et de l’enfant présumés. Les résultats sont envoyés sous 5 jours, soit par voie postale soit par courrier électronique. Les laboratoires ont mis leur savoir-faire au service du grand public, il est maintenant très facile de faire un test de paternité.