création sas

Quelles sont les formalités pour la création d’une SAS

Alors que la conjoncture économique est mauvaise, les entrepreneurs ont l’air d’être satisfaits par les conditions actuelles en France. Dans l’hexagone, il y a en effet une tendance forte à se porter vers l’entreprenariat.Ils se lancent donc dans l’aventure et créent leur propre entreprise. Et cette solution convient également en dehors des frontières vu les investisseurs étrangers. La réglementation semble donc favoriser l’entreprenariat, mais la création sas est-elle la meilleure solution ?

La France encourage les entrepreneurs : l’augmentation des demandes de création sas

En France, il y a plusieurs solutions envisageables pour se mettre à son compte. En fait, la création d’entreprise est très réglementée. Les SA et SARL sont les formes les plus connues, mais la création sas pousse. En se mettant à leur compte, ils profitent des conditions simplifiées pour monter une société. Il n’y a en effet pas plus simple que la création sas, son principe est élémentaire. Il y a donc plus d’un bon côté à la Société à Action Simplifiée. Les conditions de création sas supposent en effet un nombre minimum de 2 actionnaires. Une formule à deux actionnaires permet d’aller beaucoup plus vite. De plus, les actionnaires ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports. A côté de ça, on peut apparenter la SAS à une SASU.. Un capital minimum de un euro est requis, et un président doit être nommé Celui-ci peut être un tiers et même une personne morale, ce qui est idéal pour une holding.

Les agences juridiques proposent des offres d’accompagnement : quatre étapes pour la création sas

Pour une création sas limpide et rapide, on peut s’attacher les services d’agences juridiques. Elles ont fait le choix d’une spécialisation et orientent les clients qui ont prévu de créer leur entreprise. La formule la moins chère est sans nul doute, celle du « dossier prêt à être déposé ». Ainsi, les documents sont générés rapidement, il faut signer les statuts, le compte en banque de la société n’attend plus que le capital investi. Les seuls frais sont la publication d’annonce légale. Pour se lancer dans la création d’une sas, il est conseillé de se pencher sur cette forme juridique et ses avantages. Etablir un comparatif entre SAS et SARL permet d’y voir plus clair, avec l’aide d’une agence. Mais il est vrai que cette forme permet de limiter les risques. Dans le cas « k-bis » en main, tous les papiers sont pris en charge par le cabinet juridique. Le lancement se fait en quelques étapes simples. Le prix d’une telle offre ne dépasse pas les 200 euros, hors frais administratifs. Les entrepreneurs semblent donc trouver en France un environnement favorable. Cela explique le succès de la création sas. Les agences juridiques ont observé la tendance et l’attrait de cette formule. Il y avait jusque-là des freins constitués par les barrières administratives. Maintenant que ces obstacles n’existent plus, les entrepreneurs hésitent moins à se lancer. En outre, ils peuvent avoir un accompagnement professionnel par une agence qui donne des conseils durant la création sas pour assurer son bon déroulement. Afin d’effectuer une création sas sans problème, on ne peut que recommander les services d’un cabinet juridique compétent.